Partagez | 
 

 house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Lun 27 Juil - 5:53

house oros
gouverneurs de terre fumeuse
"INVISIBLE, IMPERCEPTIBLE, INSAISISSABLE"
Rare sont ceux qui voyagent à Oros pour le paysage, puisqu’il y est particulièrement difficile d’y voir grande chose. En effet, la famille noble règne sur un grand territoire occupé principalement par des marais boueux et des jungles tropicales où un brouillard permanent s’est installé. En plus que la région soit divisée en plusieurs petites îles, il est souvent impossible de se déplacer entre les villages sans utiliser de barque. Mais cela tombe bien, puisque les Oros élèvent avec amour des dragons des marais qui se nourrissent principalement de crocodiles sauvages. Cette élimination de bêtes est particulièrement appréciée par le peuple, et les Oros sont l’une des familles nobles les mieux aimées de Valyria. S’ils maîtrisent généralement l’art de l’espionnage, du déguisement et du poison, les Orois n’excellent pas au combat, tout comme leurs montures. En effet, les dragons des marais sont une race unique d’Essos, ce qui fait la fierté de ses éleveurs : petits, ils ont des écailles plutôt molles et de couleur boueuse qui favorise leur camouflage. Ces dragons ont également des pattes palmées, des ressemblant plus à des nageoires qu’à autre chose, ce qui facilite leur déplacement autant dans l’eau que dans les airs, mais cela n’en fait pas les bêtes les plus rapides ou les plus féroces. Les Oros vivent à Brumiar, une forteresse uniquement accessible en bateau d’où flotte leur bannière représentant un crocodile la gueule ouverte vers le haut, sotant des vagues brunes, peu loin de la capitale qui porte le même nom que la famille qui y vit. Discrets, les Oros ne sont pas un peuple revendiquant, et souhaite tout simplement continuer à vivre en paix plutôt que de se battre pour une cause qui ne leur est pas vraiment utile.

• lord TAEGAR OROS (63 ans), ft. Alan Rickman + lady Rhilla (...) Oros (décédée)

  • lady DOREA (OROS) RHYS (32 ans), ft. Katie McGrath (fille biologique de lady Hayleen) + ser GARTHAN RHYS, (37 ans), ft. Luke Evans
    o lord GAETH RHYS (14 ans), ft. Isaac Hemsptead-Wright (enfant biologique de lady Dorea et lord Daario)


• lord TAEGAR OROS + lady HAYLEEN (…) OROS, ft. Michelle Fairley

  • lord DAARIO OROS (31 ans), ft. Richard Madden + fiancé à lady Aeva Gyrs
  • ser EYDEN OROS (23 ans), ft. Douglas Booth
  • lady DYANN OROS (17 ans), ft. Hailee Steinfeld


DRAGONS :
Tygar, dragon des marais centenaire de lord Taegar Oros
Croqueuse, dragonne des marais adulte de ser Daario Oros
Aviir, dragon des marais adulte de lady Dorea Rhys, ayant appartenu à lady Rhilla
Tebès, dragon des marais adulte de ser Garthan Rhys, offert par lord Taegar
Brume, jeune dragonne des marais de ser Eyden Oros


[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Lun 27 Juil - 6:04

taegar oros
FT alan rickman / libre
"LE PEUPLE AVANT LA FAMILLE"
histoire: Si depuis toujours lord Taegar Oros a été un homme à femmes, il n’a pas toujours été en faveur de voir les Oros au sommet de leur puissance. Jeune homme intelligent, Taegar passait ses journées dans les livres et dans ses propres écrits, alors qu’il fréquentait la nuit les bordels les plus en vue d’Oros. Particulièrement athée, le jeune lord se déclarait poète maudit et passait une vie de luxe dans tous les excès. C’est alors qu’il avait à peine dix-sept ans que son frère aîné et son père disparurent lors d’un accident de chasse, mettant fin aux excentricités de celui qui devint maintenant le chef de la maison. À dix-huit ans, il épousa ainsi lady Rhilla, étant fiancé depuis déjà plusieurs années avec cette dame de maison mineure. S’il tomba profondément amoureux de l’adolescente de seize ans, celle-ci ne semblait pas prête à lui donner un héritier, et Taegar continua à conquérir les femmes les unes après les autres. Pendant cette période, la maison Oros sombra dans une longue période d’oubli, et il fut considéré suzerain mou et bon-vivant plutôt qu’entreprenant et protecteur de son peuple. Alors que Terre Brumeuse avait besoin d’un dirigeant confiant et fier, elle se vit sombrer dans la pauvreté et longtemps, on se demanda si quelque chose allait changer en faveur du peuple. Tout ne se passait pas très bien à Brumiar non plus. Lady Rhilla n’avait toujours pas donné d’héritier, et les ragots se répandirent comme quoi lord Taegar était infertile et battait sans cesse sa femme. Pour mettre fin à ces racontars peu élogieux, le lord partagea pendant quelques temps la couche de lady Hayleen, jeune dame de compagnie de la suzeraine. Lorsque celle-ci tomba enceinte et mis au monde une jeune fille, lord Taegar, par amour et pour ne pas briser l’honneur de lady Rhilla, fit passer l’enfant comme légitime. À peine un an plus tard, sa chère épouse périt, et prit finalement comme femme Hayleen, promettant toutefois de garder le secret de la naissance de Dorea. De cet union naquit rapidement le petit Daario, suivit de Eyden et finalement de la petite Dyann. C’est en voyant ces enfants venir au monde que lord Taegar se ressaisit : il se devait de leur offrir une région riche et puissante. Pour cette entreprise, il maria la petite Dorea à l’hériter de la puissante maison Rhys, pour assurer la stabilité de la région, puis fit organiser le célèbre tournoi de Brumiar où il donna en récompense trois œufs de dragon blanc – les seuls qu’il possédait – afin de prouver aux autres que les Oros se tenaient debout, et fiers. Aujourd’hui, lord Taegar est respecté par son peuple, mais n’a plus la vigueur des jeunes années. Solitaire, renfermé, strict et sévère, le suzerain n’est rien comme il était dans ses jeunes années, ayant sacrifié son propre plaisir pour celui de son peuple qui lui est aujourd’hui reconnaissant.
image
âge:soixante-trois ans ;
groupe: dragon blood ;
rang: suzerain de terre fumeuse ;
orientation: hétérosexuelle ;
statut civil: veuf de lady Rhilla Oros, époux de lady Hayleen Oros ;
profession: suzerain ;
dragon: Tygar, dragon des marais adulte ;
famille: Hayleen Oros ; épouse. Dorea Rhys ; fille qu'il a eu avec lady Hayleen, connue pour être fille de lady Rhilla. Daario, Eyden & Dyann Oros ; enfants avec lady Hayleen. Gaeth Rhys ; petit-fils.
caractère: solitaire, froid, dur, stratège, fatigué.

(avatar : insuline)

maison DRACARYS ›› Sa fierté, sa vie. Jamais Baelor ne ferait quelque chose qui pourrait mettre dans famille en danger ou encore en déshonneur. Veuf de la belle lady Lyanne Targaryen dont il était profondément amoureux, il s'est toutefois remarié à lady Rhaella dont il ne s'est jamais véritablement épris. Trop mélancolique face à un amour disparu, Baelor n'éprouve pas de sentiments ou encore d'attachement envers sa femme, qu'il considère comme effacée et simplement intéressante de par son alliance. Il lui reste toutefois très courtois et fidèle, partageant sa couche chaque soir, mais n'attendant pas forcément d'héritiers de sa part puisqu'il en a déjà. En effet, la plus grande fierté de lord Baelor est sans nul doute son fils, ser Aerys, qui est la copie conforme de son propre père Aegon la Flèche. Voyant en lui un chef incarné, le suzerain est heureux de former Aerys à devenir un dirigeant dont Valleverte sera fière. Déjà grand-père de trois enfants  grâce à lady Elia, il ne peut empêcher son mécontentement d'être brisé par le mystérieux rapprochement de cette dernière et de son plus jeune fils. Toutefois, il ne place pas ses espoirs aussi haut en ser Addam, qu'il considère comme un jeune homme immature et trop tempétueux. Baelor a toutefois de l'affection pour son plus jeune fils dont le caractère bien trempé provient sans nul doute de celui de lady Lyanne, mais ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour ce chevalier téméraire et trop fier pour se marier. Finalement, lady Alys est sa protégée, et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux. Retrouvant véritablement sa femme défunte dans le regard de sa fille, il ne peut s'empêcher de se soucier de son sort une fois mariée à lord Gareth. Il n'est pas facile d'exposer son unique fille au grand monde, mais Baelor la sait assez forte et digne de confiance pour faire honneur aux Morghulis. Baelor sait qu'Elrich, malgré son passé sinueux, sera toujours là, prêt à l'aider, même si son opposition à attaquer le Rhoyne fatigue quelque peu le suzerain. Parce que tout ce qu'il fait est toujours au profit de sa famille, les vaillants Morghulis.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Mar 4 Aoû - 6:59

hayleen oros
FT michelle fairley / libre
"LE DESTIN EST DEVOIR"
histoire: Torys est le nom de jeune fille que porta autrefois Hayleen Oros, synonyme d’une maison mineure peut connue vivant sur les plaines brumeuses de Terre Fumeuse. Aînée d’une famille de onze enfants, sa jeunesse fut passée à changer les couches et à chanter des berceuses, mais jamais la jeune Hayleen ne se plaignit de ce sort que d’autres auraient considéré comme misérable. Les Torys étant certes une maison noble, lorsque son grand-père fut assassiné à cause de ses dettes de jeu – ayant parié tout l’argent que la famille possédait, les parents de la jeune fille lui apprirent la modestie et le détachement de soi. Hayleen allait chercher l’eau au puits et plumaient les faisans que ses jeunes frères chassaient. Jamais elle n’avait assisté à un bal, et jamais on ne l’avait complimenté sur son apparence avant qu’elle soit envoyée comme dame de compagnie à Oros, pour servir la jeune lady Rhilla. Hayleen, quinze ans, y trouva alors un échappatoire particulièrement intéressant, malgré le fait que cela signifiait quitter sa famille adorée. La vie à la cour Oros était bien différente de celle à sa forteresse natale, et bientôt Hayleen apprit qu’il ne s’agissait qu’un jeu d’apparences et de manipulations. Tombant sous le charme d’un jeune chevalier, la jeune fille qui semblait toujours aussi réservée et prude se découvrit frivole dans l’âme. Quelques temps après, elle se retrouva dans la couche de lord Taegar, dont elle était follement amoureuse, et devint rapidement sa maîtresse officielle. Détestée de plusieurs à la cour pour sa position avantageuse, Hayleen apprit à l’aube de ses dix-neufs ans qu’elle était enceinte, et mit secrètement au monde une jeune fille qui fut remise dans les bras de lady Rhilla, pour protéger l’honneur des deux femmes. Grandissant en jalousie envers celle qui lui avait volé son enfant, Hayleen fut secrètement ravie de voir lady Rhilla périr dans de mystérieuses conditions un an après. Épousant lord Taegar, elle s’occupa pendant quelques années de lady Dorea avant qu’elle ne lui soit enlevée, puisque son époux craignant que la vérité sorte à découvert. Jamais la jeune femme ne put pardonner cette action, mais continua à porter amèrement les enfants du suzerain de Terre Fumeuse. Vint un après les autres Daario, Eyden et Dyann, qu’elle protégea avec fougue des envies de pouvoir de leur père, ne pouvant empêcher le mariage de sa fille secrète au jeune homme Rhys. Toutefois contente de la voir rester à Oros, Hayleen ne put s’empêcher de remarquer le rapprochement entre Dorea et Daario. Cette liaison dangereuse lui donne parfois envie de révéler ses secrets, contrairement aux volontés de Taegar. Maintenant femme fière et hautaine considérant que la vie lui a autrefois sourit, elle ne peut s’empêcher de voir ses dernières années tourner de façon sulfureuse… pour le meilleur, et pour le pire.
image
âge: cinquante-et-un ans ;
groupe: dragon blood ;
rang: lady de la maison oros ;
orientation: hétérosexuelle ;
statut civil: épouse de lord Taegar Oros ;
profession: lady ;
dragon: aucun ;
famille: Taegar Oros ; époux. Dorea Rhys ; fille, garde le secret sur sa naissance en disant qu'elle est celle de lady Rhilla. Daario, Eyden & Dyann Oros ; enfants. Gaeth Rhys ; petit-fils biologique.
caractère: dévouée, protectrice, cherche à assurer sa position depuis son arrivée à Brumiar, profiteuse.

(avatar : caf-pow.)

maison DRACARYS ›› Sa fierté, sa vie. Jamais Baelor ne ferait quelque chose qui pourrait mettre dans famille en danger ou encore en déshonneur. Veuf de la belle lady Lyanne Targaryen dont il était profondément amoureux, il s'est toutefois remarié à lady Rhaella dont il ne s'est jamais véritablement épris. Trop mélancolique face à un amour disparu, Baelor n'éprouve pas de sentiments ou encore d'attachement envers sa femme, qu'il considère comme effacée et simplement intéressante de par son alliance. Il lui reste toutefois très courtois et fidèle, partageant sa couche chaque soir, mais n'attendant pas forcément d'héritiers de sa part puisqu'il en a déjà. En effet, la plus grande fierté de lord Baelor est sans nul doute son fils, ser Aerys, qui est la copie conforme de son propre père Aegon la Flèche. Voyant en lui un chef incarné, le suzerain est heureux de former Aerys à devenir un dirigeant dont Valleverte sera fière. Déjà grand-père de trois enfants  grâce à lady Elia, il ne peut empêcher son mécontentement d'être brisé par le mystérieux rapprochement de cette dernière et de son plus jeune fils. Toutefois, il ne place pas ses espoirs aussi haut en ser Addam, qu'il considère comme un jeune homme immature et trop tempétueux. Baelor a toutefois de l'affection pour son plus jeune fils dont le caractère bien trempé provient sans nul doute de celui de lady Lyanne, mais ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour ce chevalier téméraire et trop fier pour se marier. Finalement, lady Alys est sa protégée, et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux. Retrouvant véritablement sa femme défunte dans le regard de sa fille, il ne peut s'empêcher de se soucier de son sort une fois mariée à lord Gareth. Il n'est pas facile d'exposer son unique fille au grand monde, mais Baelor la sait assez forte et digne de confiance pour faire honneur aux Morghulis. Baelor sait qu'Elrich, malgré son passé sinueux, sera toujours là, prêt à l'aider, même si son opposition à attaquer le Rhoyne fatigue quelque peu le suzerain. Parce que tout ce qu'il fait est toujours au profit de sa famille, les vaillants Morghulis.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Mar 4 Aoû - 7:25

dorea rhys
FT katie mcgrath / libre
"RIEN NE SERT DE COURIR, LE MALHEUR ARRIVE À TEMPS"
histoire: Née de l’union interdite entre lord Taegar et lady Hayleen, Dorea Oros ne sut jamais qu’elle ne descendait pas vraiment de sa supposée mère, lady Rhilla. Passant ses jeunes années à Oros, elle fut toutefois enlevée des bras de son père à l’âge de six ans, et envoyée au couvent du temple de l’Ordre des Dragons Rouges, car on craignait que l’on découvre son ascendance illégitime. Jamais elle ne pardonna cette action à son père, puisqu’elle hait tout particulièrement le temps qu’elle passa entre les murs fermés du temple, où comme bien d’autres jeunes filles, fut éduquée de façon religieuse et très stricte. Mais jamais cette éducation ne vint briser l’esprit rebelle de la jeune femme qui se découvrit être une élève particulièrement piètre et n’hésitait pas une seconde à défier l’autorité. À seize ans, Dorea décida qu’il était temps de partir et s’enfuit à dos de cheval pour être recueillie par un brave chevalier avec qui elle passa le reste du voyage, s’en allant à la même destination. Le valeureux adolescent se révéla être Daario Oros – son demi-frère – mais cela n’empêcha pas la jeune paire de partager un amour passionné et interdit, mais jamais ils ne l’imaginèrent incestueux, ne sachant pas qu’ils étaient en fait bien frère et sœur et non demi-frères. Lord Taegar, mécontent de voir la jeune femme revenue à Oros et défiant son autorité, décida de la faire épouser ser Garthan Rhys, chevalier issu de bonne famille afin d’éloigner sa fille des ragots de la cour. Indignée de se voir ainsi assignée à un homme, Dorea refusa tout bonnement le mariage pendant plusieurs semaines. Sous la pression de retourner au couvent si elle s’opposait aux fiançailles, la jeune femme dû accepter sous condition de rester à Brumiar. Bien entendu, son désir secret était de continuer à partager ses nuits avec Daario, considérant qu’il était la seule personne qui pouvait la comprendre. C’est avec froideur que Dorea accepta la main de Garthan, alors cinq ans plus vieux qu’elle, et à l’âge de dix-huit ans, mit au monde un premier enfant. Seule Dorea savait alors que le petit Gaeth Rhys portait mal son nom de famille ; étant issu de l’union incestueuse avec Daario. Ce fut un miracle que le faible bambin eut la chance de survivre, car depuis, la lady eut de nombreuses fausses couches, les unes après les autres provoquées par la consanguinité dont elle n’a pas idée. Aujourd’hui renfermé, froide face à tant de pertes, Dorea ne vit que pour l’homme de sa vie et son fils, protectrice comme une louve envers le peu qui lui reste. Et depuis les fiançailles de Daario avec un lady de maison importante, la jeune femme sait que les beaux jours lui sont comptés – voire peut-être même terminés.
image
âge: trente-deux ans ;
groupe: dragon blood ;
rang: lady de la maison Rhys ;
orientation: hétérosexuelle ;
statut civil: épouse de set Garthan Rhys ;
profession: lady ;
dragon: Aviir, dragon des marais adulte ayant autrefois appartenu à lady Rhilla Oros ;
famille: Taegar Oros & Hayleen Oros ; parents biologiques. Rhilla Oros ; mère officielle. Daario, Eyden & Dyann Oros ; demi-frères et demi-soeur. Garthan Rhys ; époux. Gaeth Rhys ; fils qu'elle a eu avec Daario.
caractère: froide, distante, hautaine, protectrice, jalouse.

(avatar : hollow bastion)

maison DRACARYS ›› Sa fierté, sa vie. Jamais Baelor ne ferait quelque chose qui pourrait mettre dans famille en danger ou encore en déshonneur. Veuf de la belle lady Lyanne Targaryen dont il était profondément amoureux, il s'est toutefois remarié à lady Rhaella dont il ne s'est jamais véritablement épris. Trop mélancolique face à un amour disparu, Baelor n'éprouve pas de sentiments ou encore d'attachement envers sa femme, qu'il considère comme effacée et simplement intéressante de par son alliance. Il lui reste toutefois très courtois et fidèle, partageant sa couche chaque soir, mais n'attendant pas forcément d'héritiers de sa part puisqu'il en a déjà. En effet, la plus grande fierté de lord Baelor est sans nul doute son fils, ser Aerys, qui est la copie conforme de son propre père Aegon la Flèche. Voyant en lui un chef incarné, le suzerain est heureux de former Aerys à devenir un dirigeant dont Valleverte sera fière. Déjà grand-père de trois enfants  grâce à lady Elia, il ne peut empêcher son mécontentement d'être brisé par le mystérieux rapprochement de cette dernière et de son plus jeune fils. Toutefois, il ne place pas ses espoirs aussi haut en ser Addam, qu'il considère comme un jeune homme immature et trop tempétueux. Baelor a toutefois de l'affection pour son plus jeune fils dont le caractère bien trempé provient sans nul doute de celui de lady Lyanne, mais ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour ce chevalier téméraire et trop fier pour se marier. Finalement, lady Alys est sa protégée, et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux. Retrouvant véritablement sa femme défunte dans le regard de sa fille, il ne peut s'empêcher de se soucier de son sort une fois mariée à lord Gareth. Il n'est pas facile d'exposer son unique fille au grand monde, mais Baelor la sait assez forte et digne de confiance pour faire honneur aux Morghulis. Baelor sait qu'Elrich, malgré son passé sinueux, sera toujours là, prêt à l'aider, même si son opposition à attaquer le Rhoyne fatigue quelque peu le suzerain. Parce que tout ce qu'il fait est toujours au profit de sa famille, les vaillants Morghulis.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Mar 4 Aoû - 9:10

garthan rhys
FT luke evans / libre
"SE TENIR DROIT, QUOI QU'IL ARRIVE"
histoire: Si Garthan Rhys est issu d’une famille relativement importante de Terre Fumeuse, il vécut toujours en tenant à cœur les valeurs de modestie et de piété. Éduqué par sa mère, fervante admiratrice de la religion du Triangle de Feu, Garthan reçut également très rapidement des leçons de joute et d’épée. Vivant dans une ambiance familiale chaleureuse, tout semblait aller pour le mieux, jusqu’au jour ou un malheureux évènement fit tout sombrer : le frère aîné de Garthan se noya sous les yeux de ce dernier, qui, ne sachant pas nager, ne put le sauver. Jamais rien ne fut pareil. Maintenant héritier des Rhys, Garthan ne se sentait pas à la hauteur de ce titre qui lui faisait plus peur qu’autre chose. Les murs de la forteresse familiale se refermèrent sur le monde, tandis que lord Raekgir Rhys ne put s’empêcher de déverser son agressivité sur son peuple, mais également sur sa famille. Noires furent les jeunes années de Garthan, dont le corps était couvert de blessures infligées par un père trop demandant, qui finit par disparaître de façon mystérieuse dans les sombres marais environnants. C’est à l’âge de quinze ans que le jeune homme devint responsable de sa maison, devant ainsi s’occuper d’une mère atteinte par la folie après avoir connu le courroux de son époux, et de jeunes frères et sœurs délaissés par leurs parents. Sans savoir vraiment comment s’y prendre, Garthan essaya tant bien que mal de redresser l’image des Rhys, notamment en se faisant ami du peuple. Juste et compréhensif, le jeune homme aimait visiter les familles environnantes et entretenir les relations afin de prouver que sa maison connaissait un renouveau. C’est à l’aube de ses vingt-deux ans que sa patience paya, puisqu’il demanda la main de la jeune lady Dorea Oros, dont il était tombé pour la première fois complètement amoureux. Abandonnant la forteresse des Rhys pour devenir conseiller de lord Taegar Oros en échange contre la main de la jeune femme, ser Garthan eut bien du mal à s’associer au reste de la cour à Brumiar. Tendre et gentil envers sa nouvelle épouse, celle-ci ne lui rendit jamais l’amour qu’il avait escompté de sa part. Mais bientôt, Dorea portait ce qu’il croyait être son enfant, et le petit Gaeth Rhys vit le jour. De tout son cœur Garthan espère être un meilleur père que fut le sien, envers l’enfant qui lui semble particulièrement faible et effacé. En plus d’assurer son poste envers lord Taegar, Garthan se soucie plus que jamais de la santé et du bonheur de son fils. Souhaitant agrandir sa famille, le chevalier ne veut toutefois pas pousser lady Dorea qui semble avoir fausse-couche après fausse-couche. Plus que jamais, elle lui semble distante, surtout parmi les rumeurs qui commencent à se répandre sur la légitimité de Gaeth. Mais Garthan aime son fils plus que tout, et fera tout ce qui est en son pouvoir afin de le protéger. Peu enclin à voir une guerre se dérouler de son vivant, Rhys conseille lord Taegar de ne pas se lier de quelconque façon à ces évènements afin d’éviter la discorde dans les Possessions.
image
âge: trente-sept ans ;
groupe: dragon blood ;
rang: seigneur de la maison Rhys et chevalier ;
orientation: hétérosexuelle ;
statut civil: époux de lady Dorea Rhys ;
profession: chevalier et conseiller de lord Taegar Oros ;
dragon: Tebès, dragon des marais adulte offer par lord Taegar Oros lors de son mariage ;
famille: lady Dorea Rhys ; épouse. lord Gaeth Rhys ; officiellement son fils, bien qu'il soit le bâtard de lord Daario et de lady Dorea. lady Eylaï Rhys ; mère, a sombré dans la folie. Plusieurs frères et soeurs, le reste de la famille est au choix du joueur.
caractère: compréhensif, protecteur, calme, réfléchit, doux.

(avatar : visenya.)

maison DRACARYS ›› Sa fierté, sa vie. Jamais Baelor ne ferait quelque chose qui pourrait mettre dans famille en danger ou encore en déshonneur. Veuf de la belle lady Lyanne Targaryen dont il était profondément amoureux, il s'est toutefois remarié à lady Rhaella dont il ne s'est jamais véritablement épris. Trop mélancolique face à un amour disparu, Baelor n'éprouve pas de sentiments ou encore d'attachement envers sa femme, qu'il considère comme effacée et simplement intéressante de par son alliance. Il lui reste toutefois très courtois et fidèle, partageant sa couche chaque soir, mais n'attendant pas forcément d'héritiers de sa part puisqu'il en a déjà. En effet, la plus grande fierté de lord Baelor est sans nul doute son fils, ser Aerys, qui est la copie conforme de son propre père Aegon la Flèche. Voyant en lui un chef incarné, le suzerain est heureux de former Aerys à devenir un dirigeant dont Valleverte sera fière. Déjà grand-père de trois enfants  grâce à lady Elia, il ne peut empêcher son mécontentement d'être brisé par le mystérieux rapprochement de cette dernière et de son plus jeune fils. Toutefois, il ne place pas ses espoirs aussi haut en ser Addam, qu'il considère comme un jeune homme immature et trop tempétueux. Baelor a toutefois de l'affection pour son plus jeune fils dont le caractère bien trempé provient sans nul doute de celui de lady Lyanne, mais ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour ce chevalier téméraire et trop fier pour se marier. Finalement, lady Alys est sa protégée, et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux. Retrouvant véritablement sa femme défunte dans le regard de sa fille, il ne peut s'empêcher de se soucier de son sort une fois mariée à lord Gareth. Il n'est pas facile d'exposer son unique fille au grand monde, mais Baelor la sait assez forte et digne de confiance pour faire honneur aux Morghulis. Baelor sait qu'Elrich, malgré son passé sinueux, sera toujours là, prêt à l'aider, même si son opposition à attaquer le Rhoyne fatigue quelque peu le suzerain. Parce que tout ce qu'il fait est toujours au profit de sa famille, les vaillants Morghulis.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Mar 4 Aoû - 9:58

gaeth rhys
FT isaac hemstead-wright / libre
"L'AVENTURE EST UN BON LIVRE ET UN PEU D'IMAGINATION"
histoire: Le petit dernier de la famille Oros n’a jamais grandit bien loin des murs de Brumiar. Même si de nom Gaeth appartient au Rhys, de cœur il se sait Oros. Mais ce dont il n’a pas idée, c’est qu’il l’est de sang également. Fils biologique des aventures amoureuses de lady Dorea et de lord Daario, qui eux-mêmes ne se savent pas frère et sœur, Gaeth est l’enfant d’un mélange incestueux explosif. Pourtant, il ressemble d’avantage à son père, calme et stratège, qu’à sa mère, rebelle et insoumise. Si Gaeth a bientôt quatorze ans, il se voit refuser les activités associées à de tels jeunes hommes ; jamais il n’eut la chance d’apprendre à tenir une épée ou encore de monter à cheval. Car s’il ne connaît pas sa véritable ascendance, l’adolescent est marqué par la consanguinité, et à cause de cela, est de santé très faible. Ne pouvant marcher que pour se déplacer de pièce en pièce, avec lenteur, Gaeth ne voit que rarement le monde extérieur si ce n’est que du jardin d’eau de Brumiar. Mais l’enfant maudit rêve sans cesse d’aventure, de batailles et de dragons, qu’il ne peut s’empêcher de rencontrer dans ses plus secrets cauchemars, lorsqu’il se fait fiévreux et malade. Pour l’instant, Gaeth vit toutes ces histoires à travers les livres qu’il dévore de la bibliothèque du château Oros, et ne cesse de demander de nouveaux exemplaires lorsque des membres de sa famille reviennent de voyage. Renfermé sur lui-même à cause de ce qu’il conçoit comme sa propre incapacité et faiblesse, il n’est ami qu’avec la petite Dyann Oros qui lui rapporte les histoires du monde extérieur. Passant les après-midi nuageux à jouer à des jeux de table ou encore à visiter les cuisines et les pièces secrètes de la forteresse, Gaeth vit une vie peu commune mais certainement pas des plus intéressantes. Mais tout comme sont supposé père, le garçon est doux et gentil envers le monde. Recueillant les moineaux tombés de leurs nids ou encore regardant les grenouilles sauter dans les quenouilles, Gaeth est particulièrement intéressé par la nature et sa grande diversité. C’est tout récemment que le jeune homme fit la rencontre d’un Azantys guérisseur qui s’établit pour un certain temps dans le village le plus proche. Intéressé par l’art de guérir par les plantes et par les connaissances sans fin du vieil homme, Gaeth a pour la première fois de sa vie un but bien précis. Mais sachant que sa mère est peu encline à toute forme de religion, il sait qu’une fois de plus il devra se taire et rester le petit garçon qui ne sert pas à grand chose.
image
âge: quatorze ans ;
groupe: dragon blood ;
rang: seigneur de la maison Rhys ;
orientation: hétérosexuelle ;
statut civil: célibataire ;
profession: lord ;
dragon: aucun ;
famille: lady Dorea Rhys & lord Garthan Rhys ; parents. lord Daario Oros ; père biologique & oncle. ser Eyden Oros et lady Dyann Oros ; oncle et tante. lord Taegar Oros et lady Hayleen Oros ; grand-parents.
caractère: intelligent, gentil, effacé, faible, imaginatif, rêveur.

(avatar : caf-pow.)

maison DRACARYS ›› Sa fierté, sa vie. Jamais Baelor ne ferait quelque chose qui pourrait mettre dans famille en danger ou encore en déshonneur. Veuf de la belle lady Lyanne Targaryen dont il était profondément amoureux, il s'est toutefois remarié à lady Rhaella dont il ne s'est jamais véritablement épris. Trop mélancolique face à un amour disparu, Baelor n'éprouve pas de sentiments ou encore d'attachement envers sa femme, qu'il considère comme effacée et simplement intéressante de par son alliance. Il lui reste toutefois très courtois et fidèle, partageant sa couche chaque soir, mais n'attendant pas forcément d'héritiers de sa part puisqu'il en a déjà. En effet, la plus grande fierté de lord Baelor est sans nul doute son fils, ser Aerys, qui est la copie conforme de son propre père Aegon la Flèche. Voyant en lui un chef incarné, le suzerain est heureux de former Aerys à devenir un dirigeant dont Valleverte sera fière. Déjà grand-père de trois enfants  grâce à lady Elia, il ne peut empêcher son mécontentement d'être brisé par le mystérieux rapprochement de cette dernière et de son plus jeune fils. Toutefois, il ne place pas ses espoirs aussi haut en ser Addam, qu'il considère comme un jeune homme immature et trop tempétueux. Baelor a toutefois de l'affection pour son plus jeune fils dont le caractère bien trempé provient sans nul doute de celui de lady Lyanne, mais ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour ce chevalier téméraire et trop fier pour se marier. Finalement, lady Alys est sa protégée, et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux. Retrouvant véritablement sa femme défunte dans le regard de sa fille, il ne peut s'empêcher de se soucier de son sort une fois mariée à lord Gareth. Il n'est pas facile d'exposer son unique fille au grand monde, mais Baelor la sait assez forte et digne de confiance pour faire honneur aux Morghulis. Baelor sait qu'Elrich, malgré son passé sinueux, sera toujours là, prêt à l'aider, même si son opposition à attaquer le Rhoyne fatigue quelque peu le suzerain. Parce que tout ce qu'il fait est toujours au profit de sa famille, les vaillants Morghulis.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Jeu 6 Aoû - 13:15

daario oros
FT richard madden / libre
"LE POUVOIR, TOUJOURS PLUS"
histoire: Calme, charismatique, doté de sang froid et d’un remarquable talent de stratège, Daario n’est cependant pas comme il le prétend. Au fond de lui bouillonne une certaine forme de passion intense, présente dans tout ce qu’il entreprends, mais qu’il cache dans le caractère contrôlé bien présent chez les Oros. Depuis sa tendre enfance, Daario fut rongé par l’ambition, mais suivant les traces de son père, le jeune garçon fut plus attiré par les lettres que par les jeux d’épées et les joutes chevaleresques. Préférant rester à l’écart de la chasse au crocodile ou encore des enfants bruyants, Daario s’instruisait peu à peu sous l’œil confiant de ses éducateurs, qui déjà voyaient en lui un chef incarné. Exerçant un pouvoir de persuasion particulièrement fort, le jeune garçon découvrait peu à peu qu’il était capable de commander les autres enfants qui le suivaient sans questions, et prenait plaisir à ces jeux de pouvoir. Persuadé de ne jamais connaître autre amour que celui du pouvoir qu’il avait sur les autres, Daario tomba follement entiché d’une jeune dame rencontrée sur le chemin en revenant au château. Passionné comme jamais, lorsque Daario apprit qu’il s’agissait en fait de sa demie-sœur, ses élans ne furent pas ralentis, et depuis maintenant quinze ans, le couple partage des moments secrets bien loin des yeux et des ragots. Cela fait maintenant une dizaine d’années que Daario se sent prêt à recevoir la suzeraineté de Terre Fumeuse, mais son père semble toujours être apte à siéger à Brumiar. Dans son coin, Daario Oros gronde ; il a envie de changement, de prouver que sa région est bien plus puissante qu’elle en a l’air. C’est parce que Taegar est mou et incompétent que tous se moquent de Terre Fumeuse, mais le jeune homme a bien l’intention de changer les choses une fois sur le trône. Fiancé contre son gré à lady Aeva, de la maison Gyrs, relativement importante, il sait que cette alliance a pour but de resserrer les liens avec le peuple, mais Daario n’est aucunement intéressé envers la jeune femme. Toujours aussi amoureux de Dorea, il ne cesse de la questionner sur la légitimité du petit Gaeth Rhys, qu’il croit et traite comme son propre fils. C’est à sa demande que lady Dorea et l’enfant restèrent à Brumiar, pour garder un œil sur le jeune homme, mais jalouse entièrement ser Garthan, que Daario traite de piètre façon. Rêvant de pouvoir, il ne peut cesser de s’imaginer suzerain de Terre Fumeuse, et même Archonte un jour, qui sait. Daario souhaite passer à l’action, et ce, le plus rapidement possible. Cherchant la guerre par tous les moyens, il souhaite se rallier à Valyria et à prouver leur support en arrangeant des fiançailles entre sa jeune sœur et le cadet Morghulis. Bien entendu, ce ne sont que des pourparlers pour l’instant, mais Daario compte bien montrer au reste du monde qu’il a de quoi être fier envers son peuple, et envers Terre Fumeuse.
image
âge: trente-et-un ans ;
groupe: dragon blood ;
rang: héritier de la maison Oros ;
orientation: hétérosexuelle ;
statut civil: fiancé à lady Aeva Gyrs ;
profession: lord ;
dragon: Croqueuse, dragonne des marais adulte ;
famille: lord Taegar Oros et lady Hayleen Oros ; parents. lady Dorea Rhys ; demi-soeur, c'est en fait sa soeur, ils sont amants. ser Garthan Rhys ; beau-frère. lord Gaeth Rhys ; fils, bien qu'il soit officiellement fils de ser Garthan. ser Eyden Oros & lady Dyann Oros ; frère et soeur.
caractère: ambitieux, secret, passionné, calme, déterminé, orgueilleux.

(avatar : visenya.)

maison DRACARYS ›› Sa fierté, sa vie. Jamais Baelor ne ferait quelque chose qui pourrait mettre dans famille en danger ou encore en déshonneur. Veuf de la belle lady Lyanne Targaryen dont il était profondément amoureux, il s'est toutefois remarié à lady Rhaella dont il ne s'est jamais véritablement épris. Trop mélancolique face à un amour disparu, Baelor n'éprouve pas de sentiments ou encore d'attachement envers sa femme, qu'il considère comme effacée et simplement intéressante de par son alliance. Il lui reste toutefois très courtois et fidèle, partageant sa couche chaque soir, mais n'attendant pas forcément d'héritiers de sa part puisqu'il en a déjà. En effet, la plus grande fierté de lord Baelor est sans nul doute son fils, ser Aerys, qui est la copie conforme de son propre père Aegon la Flèche. Voyant en lui un chef incarné, le suzerain est heureux de former Aerys à devenir un dirigeant dont Valleverte sera fière. Déjà grand-père de trois enfants  grâce à lady Elia, il ne peut empêcher son mécontentement d'être brisé par le mystérieux rapprochement de cette dernière et de son plus jeune fils. Toutefois, il ne place pas ses espoirs aussi haut en ser Addam, qu'il considère comme un jeune homme immature et trop tempétueux. Baelor a toutefois de l'affection pour son plus jeune fils dont le caractère bien trempé provient sans nul doute de celui de lady Lyanne, mais ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour ce chevalier téméraire et trop fier pour se marier. Finalement, lady Alys est sa protégée, et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux. Retrouvant véritablement sa femme défunte dans le regard de sa fille, il ne peut s'empêcher de se soucier de son sort une fois mariée à lord Gareth. Il n'est pas facile d'exposer son unique fille au grand monde, mais Baelor la sait assez forte et digne de confiance pour faire honneur aux Morghulis. Baelor sait qu'Elrich, malgré son passé sinueux, sera toujours là, prêt à l'aider, même si son opposition à attaquer le Rhoyne fatigue quelque peu le suzerain. Parce que tout ce qu'il fait est toujours au profit de sa famille, les vaillants Morghulis.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Ven 7 Aoû - 2:10

eyden oros
FT douglas booth / libre
"CONNAIT-TOI TOI MÊME"
histoire: Contrairement à son frère, Eyden ne représente que très peu le calme et le sang froid habituellement porté par les Oros. Fier de sa famille et quelque peu hautain, il reste qu’il est un jeune homme encore bien immature. Second fils dans la lignée, Eyden cherche encore sa place auprès de sa famille, souhaitant avant tout mener une existence centrée sur les armes et les batailles. Pourtant, il ne se révèle pas comme étant le meilleur chevalier qui soit, surtout à cause de ses mœurs indisciplinées. Eyden préfère les banquets et le vin aux longs entrainements, la vie confortable, somme toute. Mais depuis les jeunes années de son adolescence, il s’est découvert une passion des plus incongrues envers… les hommes. C’est en tombant amoureux du chevalier qu’il servait comme écuyer qu’Eyden se savait différent des autres. Pourtant, le jeune homme connaissait également les dangers d’un tel attachement. Rêvant de trouver les lointaines terres des Mantarys, où il est possible d’aimer qui l’on souhaite, Eyden se sent plus que jamais prisonnier des murs de Brumiar. Sachant que sa famille compte sur lui, mais se sentant en même temps mit au second plan, l’adolescent a eu pendant une longue période beaucoup de mal à accepter ce qu’il ressentait. Seule sa sœur fut sa confidente, ne le rejetant point après être passé aux aveux, elle est la seule à qui il peut lui parler librement. Jaloux du petit Gaeth qui avant tout l’amour de ses parents, même s’il est faible et incapable, Eyden ne peut que défouler sa colère sur le gamin, et c’est alors seule Dyann qui est capable de calmer le jeu. Impatient et frustré, le jeune homme souhaite par dessus tout passer à l’action, et appuie fortement Daario dans ses désirs de guerre envers le Rhoyne. Voyant se dernier être fiancé contre son gré, Eyden sait que bientôt ce sera à son tour de partager la couche d’une jeune dame – chose qui le répugne profondément. Mais relégué au second plan, Eyden sait qu’une des seules façons où il pourra regagner l’honneur de sa famille sera de se montrer particulièrement bon au combat, ou alors de donner à sa famille une longue lignée d’héritiers. Et bientôt adviendra l’heure du choix…
image
âge: vingt ans ;
groupe: dragon blood ;
rang: fils puiné de la maison Oros ;
orientation: homosexuelle ;
statut civil: célibataire ;
profession: ser ;
dragon: Brume, jeune dragonne des marais ;
famille: lord Taegar Oros et lady Hayleen Oros ; parents. lady Dorea Rhys ; demi-soeur, c'est en fait sa soeur. ser Garthan Rhys ; beau-frère. lord Gaeth Rhys ; neveu. lord Daario Oros & lady Dyann Oros ; frère et soeur.
caractère: mystérieux, impatient, colérique, bon vivant.

(avatar : visenya.)

maison DRACARYS ›› Sa fierté, sa vie. Jamais Baelor ne ferait quelque chose qui pourrait mettre dans famille en danger ou encore en déshonneur. Veuf de la belle lady Lyanne Targaryen dont il était profondément amoureux, il s'est toutefois remarié à lady Rhaella dont il ne s'est jamais véritablement épris. Trop mélancolique face à un amour disparu, Baelor n'éprouve pas de sentiments ou encore d'attachement envers sa femme, qu'il considère comme effacée et simplement intéressante de par son alliance. Il lui reste toutefois très courtois et fidèle, partageant sa couche chaque soir, mais n'attendant pas forcément d'héritiers de sa part puisqu'il en a déjà. En effet, la plus grande fierté de lord Baelor est sans nul doute son fils, ser Aerys, qui est la copie conforme de son propre père Aegon la Flèche. Voyant en lui un chef incarné, le suzerain est heureux de former Aerys à devenir un dirigeant dont Valleverte sera fière. Déjà grand-père de trois enfants  grâce à lady Elia, il ne peut empêcher son mécontentement d'être brisé par le mystérieux rapprochement de cette dernière et de son plus jeune fils. Toutefois, il ne place pas ses espoirs aussi haut en ser Addam, qu'il considère comme un jeune homme immature et trop tempétueux. Baelor a toutefois de l'affection pour son plus jeune fils dont le caractère bien trempé provient sans nul doute de celui de lady Lyanne, mais ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour ce chevalier téméraire et trop fier pour se marier. Finalement, lady Alys est sa protégée, et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux. Retrouvant véritablement sa femme défunte dans le regard de sa fille, il ne peut s'empêcher de se soucier de son sort une fois mariée à lord Gareth. Il n'est pas facile d'exposer son unique fille au grand monde, mais Baelor la sait assez forte et digne de confiance pour faire honneur aux Morghulis. Baelor sait qu'Elrich, malgré son passé sinueux, sera toujours là, prêt à l'aider, même si son opposition à attaquer le Rhoyne fatigue quelque peu le suzerain. Parce que tout ce qu'il fait est toujours au profit de sa famille, les vaillants Morghulis.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Compte fondateur
Pseudo : compte pnj du staff
Messages : 137
Date d'inscription : 10/06/2015
Localisation : là où le vent me portera

MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   Sam 8 Aoû - 15:01

dyann oros
FT hailee steinfield / libre
"DEVOIR RIME AVEC AMOUR"
histoire: Petite dernière des Oros, Dyann fut toujours bien surveillée par ses parents et ses frères aînés qui s’occupaient d’elle. Mais sans faire de la jeune fille une chouchou qui a toujours tout cuit dans le bec, elle grandit au contraire pour être une femme aimante et responsable. Gentille et douce, jamais Dyann ne ferait de mal à une mouche. Elle est celle envers qui ont se tourne pour avoir des conseils, des compliments ou tout simplement partager ses confessions. Car la jeune Oros s’occupe en retour de chacun des membres de sa famille, et est toujours là pour ceux qui en ont besoin. Éduquée afin de devenir une épouse et une mère convenable, Dyann sait monter à cheval, coudre, tisser et chanter – et plus d’une fois elle fut complimentée sur sa voix d’enfant qui ne cesse d’émerveiller. Optimiste et heureuse, l’adolescente considère la vie comme simple ; elle doit suivre son destin, et réaliser son devoir envers sa famille. Pourtant, si elle est au courant de l’homosexualité d’Eyden, Dyann ne se doute pas des affaires qui se passent entre Daario et Dorea. C’est avec cette once de naïveté qu’elle est véritablement le rayon de soleil qui éclaire les marais de Brumiar. Depuis les débuts de son adolescence, Dyann aime particulièrement se vêtir des plus beaux tissus – tout en restant bien modeste – et a eu de nombreux prétendants, bien qu’elle ai toujours conservé et défendu sa vertue, elle ne peut s’empêcher de rougir en voyant tous ces hommes à genoux devant elle. Dyann souhaite rencontrer le prince charmant, le vrai. Mais aux dernières nouvelles, les ragots lui parviennent que sa main sera promise à la Plante Carnivore de Valleverte, le chevalier Addam Morghulis. Ne sachant pas si elle doit donner raison à ses dires, la jeune femme est toutefois heureuse de savoir qu’elle pourra bientôt accomplir son devoir, même si d’un côté son cœur est serré de devoir ainsi s’éloigner de sa famille. Après tout, Dyann doit faire ce qui lui est demandé, même si cela signifie sacrifier tout ce qu’elle a et tout ce qu’elle connaît. De plus, ses dames de compagnie ne cessent de lui raconter des histoires sur la Plante Carnivore, connue pour ses exploits guerriers mais également pour ses aventures libertines. Plus que jamais, Dyann se tient la tête haute – sachant que sa famille n’est pas très bien vue, elle sait que cette union pourrait représenter l’aube du changement pour les Oros. Et qu’est-ce qu’elle ne ferait pas pour ses semblables adorés?
image
âge: dix-sept ans ;
groupe: dragon blood ;
rang: lady de la maison Oros ;
orientation: hétérosexuelle ;
statut civil: célibataire ;
profession: lady ;
dragon: aucun ;
famille: lord Taegar Oros et lady Hayleen Oros ; parents. lady Dorea Rhys ; demi-soeur, c'est en fait sa soeur. ser Garthan Rhys ; beau-frère. lord Gaeth Rhys ; neveu. lord Daario Oros & ser Eyden Oros ; frères.
caractère: naïve, aimante, a le sens du devoir, empathique.

(avatar : visenya.)

maison DRACARYS ›› Sa fierté, sa vie. Jamais Baelor ne ferait quelque chose qui pourrait mettre dans famille en danger ou encore en déshonneur. Veuf de la belle lady Lyanne Targaryen dont il était profondément amoureux, il s'est toutefois remarié à lady Rhaella dont il ne s'est jamais véritablement épris. Trop mélancolique face à un amour disparu, Baelor n'éprouve pas de sentiments ou encore d'attachement envers sa femme, qu'il considère comme effacée et simplement intéressante de par son alliance. Il lui reste toutefois très courtois et fidèle, partageant sa couche chaque soir, mais n'attendant pas forcément d'héritiers de sa part puisqu'il en a déjà. En effet, la plus grande fierté de lord Baelor est sans nul doute son fils, ser Aerys, qui est la copie conforme de son propre père Aegon la Flèche. Voyant en lui un chef incarné, le suzerain est heureux de former Aerys à devenir un dirigeant dont Valleverte sera fière. Déjà grand-père de trois enfants  grâce à lady Elia, il ne peut empêcher son mécontentement d'être brisé par le mystérieux rapprochement de cette dernière et de son plus jeune fils. Toutefois, il ne place pas ses espoirs aussi haut en ser Addam, qu'il considère comme un jeune homme immature et trop tempétueux. Baelor a toutefois de l'affection pour son plus jeune fils dont le caractère bien trempé provient sans nul doute de celui de lady Lyanne, mais ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour ce chevalier téméraire et trop fier pour se marier. Finalement, lady Alys est sa protégée, et tient à elle comme à la prunelle de ses yeux. Retrouvant véritablement sa femme défunte dans le regard de sa fille, il ne peut s'empêcher de se soucier de son sort une fois mariée à lord Gareth. Il n'est pas facile d'exposer son unique fille au grand monde, mais Baelor la sait assez forte et digne de confiance pour faire honneur aux Morghulis. Baelor sait qu'Elrich, malgré son passé sinueux, sera toujours là, prêt à l'aider, même si son opposition à attaquer le Rhoyne fatigue quelque peu le suzerain. Parce que tout ce qu'il fait est toujours au profit de sa famille, les vaillants Morghulis.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.
NOM PRENOM, lien ›› Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]   

Revenir en haut Aller en bas
 

house OROS ; invisible, imperceptible, insaisissable [8/8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Royal Opera-House 2010-2011
» Recueil tablatures Son House
» My father's house
» UDO Animal House (1987)
» [CD] Junior Wells - Come In this House

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VALYRIAN STEEL :: Les premiers pas :: Les héros d'Essos-